AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Informatique et liberté

Aller en bas 
AuteurMessage
Momo
Bavard
Momo

Nombre de messages : 90
Localisation : Wrecks' Island@linux.net
Loisirs : jouer
Date d'inscription : 15/02/2005

MessageSujet: Informatique et liberté   Sam 10 Déc - 13:19

Quand une notion de la technique demande sa part à une notion philosophique, le monde de la doxa s'embrouille complètement.

Alors j'ai décidé, sur un petit coup de tête, mais tout de même réfléchi, d'ouvrir un sujet là dessus.

Suite à des loi du gouvernement sur les logiciels, j'en ai eu marre de voir que notre fameuse liberté diminue de plus en trop en informatique ! Vous l'avez vous même remarqué.

http://eucd.info/petitions/index.php?petition=2

Je poste ici une adresse, c'est celle d'une pétition contre la loi DADVSI, je me risquerai pas à l'expliquer de peur de m'embrouiller moi-même, puis de toute façon elle est expliqué sur le pétition et le site.

Rapidement, et pour rappeler à tout le monde, la seul liberté que nous avons, celon Kant, c'est la liberté intéligible, c'est à dire lié à la raison. Si on considère les donnés informatiques, que ce soit programmes, images, musiques ou autres, il ne s'agit là que d'un savoir vaste, un immense champs intellectuel.

Je suis tenté de dire que l'Etat, celui qui doit assuré nos liberté collective et individuel se rend obsolète lorsqu'il opère en informatique, communication et recherche scientifique ; j'entends par là que pour faire de la recherche scientifique un droit libre plus qu'un devoir, il faudrait en augmentait les fonds versé et les subventions. De même, si on veut conserver la liberté en informatique, il faudrait faire des lois régissant des libertés et non des interdits, par défaut l'Etat ne sait faire que des lois interdisant tout ce qui lui fait perdre de l'argent, l'Etat est donc subjectif de la finance et ne peut donc s'appliquer à créer un système libre de toute finance et donc ne peut s'appliquer à créer un système librement législatif.

Pour autant que je sache, l'Etat peut être définis de plusieurs manière, on rappele avant tout qu'il est le Gouvernant de toute la pensé d'un peuple, il cherche à inculquer ce qui est légal (dans un fond qu'il fait passé pour légitime) afin de mieux contrôler nos pensées et donc de pouvoir nous manipuler. Dans une partie, l'Etat est l'entité absolue qui à pour nécessité la liberté du peuple qu'il gouverne, dans la mesure où l'Etat nous gouverne, il contrôle nos pensées, il peut donc nous faire croire que notre liberté et celle qu'il donne et donc par manque de réflexion, nous sommes les esclaves de la liberté qui n'en est pas une.

Tout ça pour dire que la fameuse CNIL créée pour nous assurer des libertés (et là je dis bien DES libertés et non pas LA liberté) n'est en fait que l'herzats qui sert l'Etat, il s'agit d'un moyen mis en place par le gouvernement pour mieux contrôler notre liberté.

Je pars donc sur un nouveau principe qui permet de dire que l'Etat quelqu'il soit, est un semblant de liberté qui s'arange pour avoir SA liberté et de là définit DES libertés pour nous, pauvres citoyen de la doxa que nous sommes.

Pour finir, en informatique, la liberté serait donc traduite par l'absence total de l'Etat et donc de toute législation et de toute légifération. Il serait en fait de liberté de chacun de faire ce qu'il veut dans la limite de son raisonnement et de sa capacité à raisonner. De fait la liberté de chacun, celon moi, se redéfinit par chacun, elle est comme un logiciel libre, qui celon la plate-formes sur laquel on veut l'installer, nécessite de recompiler les sources, c'est à dire de redéfinir les variable liés à l'environnement d'exploitation qui, pour l'être humain, est la pensé.

Voila, je suis désolé sly, si jamais tu veux remetre une partie de mon sujet dans le tien te gène pas.. en tout cas je veux que mon sujet serve à déclarer toute les atteinte à la liberté informatique !! voila, merci d'avance et s'il vous plait signez la pétition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trash Clown
Toujours là.
Trash Clown

Nombre de messages : 314
Localisation : Inna Babylone
Loisirs : La musique
Date d'inscription : 17/11/2004

MessageSujet: Re: Informatique et liberté   Sam 10 Déc - 13:31

Momo a écrit:
Je suis tenté de dire que l'Etat, celui qui doit assuré nos liberté collective et individuel se rend obsolète

Il ne sert donc à rien, autant le suprimer.

Momo a écrit:
Pour finir, en informatique, la liberté serait donc traduite par l'absence total de l'Etat et donc de toute législation et de toute légifération. Il serait en fait de liberté de chacun de faire ce qu'il veut dans la limite de son raisonnement et de sa capacité à raisonner. De fait la liberté de chacun, celon moi, se redéfinit par chacun, elle est comme un logiciel libre, qui celon la plate-formes sur laquel on veut l'installer, nécessite de recompiler les sources, c'est à dire de redéfinir les variable liés à l'environnement d'exploitation qui, pour l'être humain, est la pensé.

Bienvenue à toi camarade anarchiste lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://humanwrecks.skyblog.com/
Momo
Bavard
Momo

Nombre de messages : 90
Localisation : Wrecks' Island@linux.net
Loisirs : jouer
Date d'inscription : 15/02/2005

MessageSujet: Re: Informatique et liberté   Sam 10 Déc - 13:47

Je donne une définition de ce qu'est la liberté !! lol pas de ce qu'est l'anarchisme, je ne leur fais pas un hynme ou une apogé.. même si j'avoue que ça peut etre tentant..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Informatique et liberté   

Revenir en haut Aller en bas
 
Informatique et liberté
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Statue de la Liberté arrive à New-York
» SITE AIDE INFORMATIQUE DE DIJON FORUM
» La liberté dans notre société
» Liberté, Liberté Chérie
» Liberté vaccinale : important !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BVC Corporation, le forum !! :: Informatique :: Informatique-
Sauter vers: